Comment placer chez un industriel son brevet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment placer chez un industriel son brevet ?

Message par MPC le Ven 19 Mai - 12:54

Ayant un brevet qui commence à avoir de l'âge, je finis par me demander s'il sera finalement utilisé.
Il a un grand potentiel pourtant et sans concurrence. Il peut sauver énormément de vies, de santés. Il est soutenu par le ministère des transports mais les industriels automobiles ne bougent pas le petit doigt.
Pourtant il est réclamé à 98% par les usagers de la route.
Si quelqu'un a un tuyau pour débloquer la situation, cela me conviendrait.
Merci à l'avance.

MPC

Messages : 3
Points : 5
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment placer chez un industriel son brevet ?

Message par Peter le Ven 19 Mai - 15:35

Bonjour MPC,

Je vais te répondre à titre général.

On constate, pour un inventeur novice met 5 ans pour vendre une licence d'exploitation de son brevet et pour un inventeur confirmer, il mettra 3 ans.

Au delà de ces délais, c'est de la pure perte.

Toute Invention dite importante n'est pas développer par un particulier (inventeur), car les multinationales ne traitent pas de business avec les particuliers.

Pour détourner cela, il y a comme solution :

- Créer sa propre entreprise et développer soi-même son innovation ;

- Céder une licence d'exploitation à une petit sous-traitant, car les petites PME/PMI qui n'ont pas de bureau de R&D, sont plus ouvert aux inventeurs ;

- Il y a aussi une autre solution, c'est de créer une association pour le développement de l'invention.

En gros, directement un inventeur n'aura pas l'accès et il faut créer un pont, par un partenariat, par une création de startup ou d'association.

Pour permettre de supprimer le côté d'un profil de particulier et avoir une identité officielle professionnelles.

Je ne connais pas d'autre solution, il faut que tu adaptes à une de ces solutions.

Même si tu as un avis positif d'un ministère, cela n'est puissant, car tu reste toujours sur une identité de particulier.

Cordialement

_________________
Peter TEMEY
Président du Club Invention - Europe
Vice-président de la FNAFI
avatar
Peter
Admin
Admin

Messages : 14
Points : 22
Réputation : 3
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 44
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://invention-europe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment placer chez un industriel son brevet ?

Message par MPC le Ven 19 Mai - 18:28

Bonsoir Monsieur,

Merci pour votre réponse. Je commence à comprendre pour quelle raison je n'y arrive pas.
Pensez-vous qu'un conseil en PI, ces cabinets qui traitent des brevets, peut obtenir quelque chose ?
Je dois en voir un mercredi prochain pour un autre projet. Mais je lui soumettrai celui-ci.
Y a-t-il un risque quelconque qu'il prenne pour lui le projet de façon détournée ou non ?
Il y a aussi une autre question : Un engagement de confidentialité signé par un correspondant sur une idée peut empêcher une demande de brevet ? Sachant que le correspondant peut très bien, en douce, ne pas respecter. C'est toujours un risque, même si je le connais.

Merci à l'avance et bonne soirée.

MPC

Messages : 3
Points : 5
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment placer chez un industriel son brevet ?

Message par Peter le Ven 19 Mai - 19:01

MPC,

Au sujet du CPI, leur mission principale est le dépôt et pas dans le business, ce n'est pas des porteurs d'affaire

Cela peut sortir de la voie classique, si le CPI est spécialisé dans le secteur et il peut mettre en relation avec d'autres clients.

Surtout, il faut jamais donné une exclusivité commerciale pour la vente de cession de licence, c'est de l'escroquerie.

Dans le sens que la société ne fait et toi, par toi-même tu trouves un licencier et cette société fera une plainte contre toi, pour avoir sa commission.

Il faut faire très attention !

Au sujet de l'accord de confidentialité, c'est oui et non, cela dépend de la personne.

Cette personne peut divulguer l'information dans une autre entreprise.

Il y a une chose à regarder, quand tu signes un accord de confidentialité à une entreprise, de vérifier que ce n'est pas une filiale d'un groupe. Si c'est une filiale, il faut ajouter le nom du groupe, comme cela, ton accord de confidentialité fonctionnera dans l'ensemble du groupe.

La démarche du secret, cela fonctionne sur le principe de la confiance mutuelle, l'accord due confidentialité est un outil.

Si la personne en face de toi, tu as un doute, ne fait rien et c'est le plus simple.

Généralement, quand on demande de signer un accord de confidentialité, c'est un bon signe.

Les plagieurs n'aiment pas laisser des traces, un accord de confidentialité, ils n'aiment pas cela.

Dans l'accord de confidentialité, il ne faut pas mettre le détail, il faut que cela soit cachet, pour cela, le détail, on le met dans une enveloppe Soleau, dans un dépôt de Copyright et ajouter que le numéro de ces dépôts.

Comme cela, si l'accord de confidentialité tombe une une mauvaise personne, il n'aura aucun détail technique, juste le numéro de dépôt.

A bientôt

_________________
Peter TEMEY
Président du Club Invention - Europe
Vice-président de la FNAFI
avatar
Peter
Admin
Admin

Messages : 14
Points : 22
Réputation : 3
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 44
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://invention-europe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment placer chez un industriel son brevet ?

Message par MPC le Ven 19 Mai - 19:16

Merci beaucoup.

Très très bien ces précisions. Cela va me permettre de bien préparer l'une et l'autre affaire.
Une autre question, vis-à-vis d'une de vos réponses. J'ai du mal à comprendre la phrase suivante (faute de frappes sans aucun doute) : "Même si tu as un avis positif d'un ministère, cela n'est puissant,"
Pour ce qui est de l'exclusivité, comment l'une des entreprises peut-elle porter plainte contre moi ? Si je donne l'exclusivité je ne vais pas la proposer à quelqu'un d'autre. Sauf bien sûr si la première ne fait rien. Or dans la licence une clause explicite que si l'entreprise ne fait rien dans un certain délai, elle rompt de facto la licence d'exploitation. Et c'est réglementaire. Expliquez-moi alors comment cela est possible d'être poursuivi.
Pour l'enveloppe soleau, c'est fait. Je suivrai vos conseils précieux.


Merci bien à l'avance.

MPC

Messages : 3
Points : 5
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment placer chez un industriel son brevet ?

Message par Peter le Ven 19 Mai - 20:12

MPC,

Je voulais dire que si tu as un avis positif d'un ministère, cela ne va pas t'ouvrir des portes, le ministère ne prend aucune risque de te faire une belle lettre.

Un contrat d'exclusivité commercial, du donne une exclusivité à une société qui doit te trouver un partenaire industriel.

S'il ne fait rien et que tu vas voir ailleurs, un contrat, c'est un contrat. Si ce contrat juridiquement n'est pas annulé, du doit à cette société sa commission.

C'est un piège à la con !

Si on te demande une exclusivité commerciale sans aucun délai et rien en retour, tu refuses, c'est une escroquerie.

Cela peut qu'un porteur d'affaire demande une exclusivité pendant 3 mois, le temps de négocier le contrat avec ton futur partenaire industriel.

C'est juste une mise en garde, car je connais des inventeurs qui avaient signé ce type de contrat et ce retrouver devant le tribunal pour payer une commission et plus, à ces sociétés douteuses.

A bientôt !

_________________
Peter TEMEY
Président du Club Invention - Europe
Vice-président de la FNAFI
avatar
Peter
Admin
Admin

Messages : 14
Points : 22
Réputation : 3
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 44
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://invention-europe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum